Jolie appli que je découvre aujourd’hui : WalkScore a pour but de déterminer un coefficient de « piétonabilité » des rues américaines, cartographié dans GoogleMaps. Mais tout l’intérêt de la chose, c’est qu’on voit apparaître un fond raster analytique, et non une thématisation sur les quartiers par exemple.

Les résultats ont été obtenus en utilisant Google Local Search API sur un maillage de 1,123,855 points différents situés dans les 40 plus grandes villes américaines. Sur chacun des points, un ensemble de divers services a été recherché, pour donner in fine un score. La grille des scores a ensuite été rastérisée. On ne va pas discuter de la méthodologie, c’est une réflexion que WalkScore continue d’affiner. Mais la démarche est enthousiasmante car elle rappelle que les phénomènes spatiaux sont bien plus souvent continus que discrets, et qu’ils ne s’arrêtent pas aux frontières comme on voudrait vous le faire croire.

Piétonabilité : de l'analyse raster dans du GoogleMaps
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.