Pour ceux qui doivent écrire des traitements sur des données géospatiales voici trois projets libres qui valent le coup d’œil :

  • JEQL : un langage de script dont la syntaxe est proche de SQL. Il ne s’agit pas d’une interface pour exécuter des requêtes sur une base de données relationnelle mais bien d’un outil pour écrire des traitements sur des données géospatiales avec des capacités de lecture/écriture supportant des formats tels que shapefile et KML. Pour plus d’infos et des exemples, jetez un œil ici et  ;
  • Fiona : un module Python écrit par Sean Gillies dont le but est d’offrir une interface élégante à OGR. Il y a quelques mois ce projet se nommait encore WorldMill. Un exemple concis de lecture/écriture de shapefiles avec Fiona et Shapely : Yours truly, Fiona ;
  • FDO Toolbox : une IHM graphique pour FDO écrite en .NET (il n’existe qu’une version pour Windows de cet outil) permettant d’accéder de manière unifiée à de nombreux formats de données. Cet outil permet de réaliser des conversions et des traitements de données. Il est possible d’écrire des scripts en Python. Il semblerait que cet outil ne doive plus évoluer (cf. ici).

Bien entendu, ces outils n’ont pas la richesse fonctionnelle d’un ETL tel que Talend Spatial. Ils n’en sont pas moins intéressants.

Quelques outils libres de manipulation de données géographiques
Étiqueté avec :                        

2 pesnées sur “Quelques outils libres de manipulation de données géographiques

    • 24 décembre 2011 à 10:30
      Permalien

      Bonjour Sean,

      Merci d’avoir signalé cette mise à jour.
      Merci également pour ce long article qui met en évidence votre volonté de fournir des outils de qualité aux développeurs de la communauté géospatiale/python.

      Benjamin

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *