Ce vendredi 20 novembre se tiendra à Montpellier le premier ZooDay réunissant autour des concepteurs initiaux du projet, et au premier rang desquels Gérald Fenoy de Geolabs, les amateurs éclairés désireux de se plonger dans cet environnement WPS (Web Processing Service). Nicolas Bozon vient d’en publier le programme sur la ZooDiscuss-List :

8:30 – 9:30 : ZOO project presentation to LIRMM’s researchers
9:30 – 10:15 : Business meeting 3LIZ / GeoLabs / Neogeo Technologies
10:15 – 10:30 : Everybody should be there for coffee
10:30 – 11:30 : Intro / Meeting scheduling
ZOO Kernel presentation (ZOOKernelInternal)
ZOO Services demos (OGR, GDAL, GCAL, QRCode…)
Discussions
11:30 – 12:30 : ZOO Project orgnanization (PSC (ZOO Tribal Council), Tribe, Sponsors, Knowledge partners)
ZOO Project objectives (community, buisness, licensing, marketing)
ZOO Development plans (ZOO Server, ZOO Web Client, ZOO Desktop Client)
Discussions

12:30 – 14:00 : Lunch (restaurant to be booked)

14:00 – 15:00 : ZOO Kernel and ZOO Services session
(Brain storming on Kernel Limitations/Enhancements, Services implementation, ZOO Server and REST API)
15:00 – 16:00 : ZOO Web Client session
(Brainstorming on Client architecture, interactions with OpenLayers and other libs, GUI…)

Je sens que je vais passer mon tour sur le Kernel Limitations/Enhancements…

Depuis mon dernier post, ReLuc a mis au point une petite démo, mettant en oeuvre quelques-uns des services actuellement implémentés. Mais la finalité d’un WPS est-elle d’afficher un résultat dans un navigateur web ? Pas que. De mon point de vue, le WPS permet au geoweb d’effectuer un changement de paradigme, au sens où de cartographie SUR le web il devient cartographie VIA le web. La finalité ultime est de pouvoir enchaîner des traitements prédéfinis sur les données distantes (de type WFS), pour récupérer une donnée adaptée à l’usage que l’on souhaite en faire localement, sans avoir à télécharger/manipuler la donnée source. Ceci sans pré-supposé quant au client utilisé. Mais vu l’immaturité des principaux logiciels SIG en termes d’implémentation de client WPS (déjà qu’avec le WMS/WFS il y a des progrès à faire), il sera nécessaire de prévoir un Zoo Client (web ou pas) générique, capable de conserver références des serveurs et des process, de les assembler, et d’en rediriger la sortie vers ce qui convient le mieux à l’utilisateur (affichage, fichier à enregistrer…) De quoi faire sortir le GeoWeb de la « Naïve Geography« .

A la semaine prochaine pour un compte-rendu !

Le soleil se lève sur le ZOO Project
Étiqueté avec :    

5 pesnées sur “Le soleil se lève sur le ZOO Project

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.