Pourquoi du libre ?

Petite piqûre de rappel pas forcément inutile pour tous ceux qui confondent gratuité et OpenSource : l’interview d’une employée de FarceBook sur les pratiques de l’entreprise, où toutes les actions des utilisateurs sont enregistrées, copiées, archivées, analysées ainsi bien évidemment que tous les documents, supprimés ou pas par la suite. Le tout dans 4 datacenters de 5000 à 8000 serveurs chacun… Mazette !

Reste que tout l’enjeu du libre est là. Je ne parle pas de philosophie ou de philantropie, mais de vie pratique. De contrôle de ses données et des programmes qu’on utilise. Pas forcément pour les modifier, mais juste savoir ce qu’ils font vraiment, ou être en mesure de l’apprendre. Et les soumettre au contrôle de tous. En somme, la gratuité est accessoire et souvent illusoire.

Richard Stallman est de passage en France. Il donne même des interviews !

Aucun commentaire :

Publier un nouveau commentaire