Mapstraction intègre désormais un 9ème provider cartographique qui n’est autre qu’… OpenLayers ! Bizarre quand on sait qu’OpenLayers n’est pas un producteur de données mais un client multi-sources, comme Mapstraction justement. Reprenons…

Mapstraction est une classe javascript d’abstraction (d’où le nom, les plus perspicaces l’auront remarqué) des principales API cartos, permettant à partir d’un code unique de manipuler les contenus Google, Yahoo, Microsoft, Map24 etc. Par exemple, pour cadrer la vue sur un endroit particulier, Mapstraction utilise la fonction setCenterAndZoom quelque soit l’API utilisée. C’est la librairie d’abstraction qui traduit en commandes spécifiques à l’API pour vous. Pratique, même si ça réduit forcément l’utilisation de la librairie au dénominateur commun des APIs prises en charge.

OpenLayers, bien connu des lecteurs de ce blog, est une API javascript de cartographie disposant de nombreux types de connexions vers des sources de données (GoogleMaps, YahooMaps, mais aussi des flux GeoRSS, GML, GeoJSON). OpenLayers n’utilise pas les fonctionnalités des API externes, mais au contraire dispose de ses propres contrôles et commandes, ainsi que de couches personnalisées (VectorLayer par exemple).

Mapstraction avait déjà intégré OpenStreetMap, qui n’a pas d’API propre, et devait donc être chargée via l’API Google…

Au final, l’intégration d’OL (qui n’est pas un fournisseur de données) dans Mapstraction se résume à l’utilisation des controles OL dans l’interface Mapstraction, tout en permettant de ne plus passer par l’API Google pour visualiser les données OSM qui sont la couche par défaut chargée avec OL.

Donc, une API qui se sert des contrôles d’une autre API pour manipuler les données d’une troisième, ça donne quand-même un peu le vertige.

via HighEarthOrbit

Mise en abyme
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.