Paul Ramsey, de Refractions Research, profite de la mise à jour du site web consacré à PostGIS pour nous livrer une brève histoire de PostGIS. Intéressant et enrichissant de constater le succès de cette solution phare de l’OpenSource geospatial en si peu de temps. Les prémices du projet datent de mai 2001 (version 0.1 le 31 Mai), mais il faut attendre la version 0.8, début 2004, pour voir intégrées les projections, l’indexation GIST (déjà dans la 0.7) et surtout les fameuses JTS (Java Topology Suite) dans leur version C++ dénommée GEOS, ce qui en fait enfin un SGBD spatial totalement opérationnel. Depuis ? PostGIS est devenue la référence dans le monde des bases de données spatiales, du fait de son coût et de sa formidable interopérabilité. L’industrie SIG ne s’y est pas trompée puisque les « passerelles » vers PostGIS ont fleuri ces dernières années (dans FME, Geoconcept 6, et même ESRI, qui a pourtant son propre SGBD spatial). Belle performance pour un produit de moins de 7 ans d’âge (même pas le temps de faire un bon whisky ça !).

Une brève histoire de PostGIS
Étiqueté avec :

2 pesnées sur “Une brève histoire de PostGIS

  • 13 février 2008 à 14:41
    Permalien

    Je manque de retours d’expérience sur MySIG… Des connaiseurs ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.