Ca bouge chez ESRI, qui réinvente FeatureServer... Une interface REST en cours de développement mais déjà opérationnelle (l’exemple est fait avec OpenLayers, pas ArcIMS…) dans le cadre du projet ArcDevelopper illustre bien l’intérêt porté aux Architectures Orientée Ressources par les plus gros acteurs du marché SIG. Ca retourne même du GeoJSON (essayez ce lien : http://65.101.234.201/rest/rest.svc/TestService/Flyways/10?g=true) , preuve que ce format est en train de s’imposer tranquillement comme le standard pratique d’échange de données vectorielles sur le web, tandis que l’architecture REST procure souplesse et lisibilité. On aura l’occasion d’en reparler bientôt.

P.S. : même Microsoft s’intéresse à REST, le framework .NET 3.5 intègre une classe .NET d’URI templating, pour interpréter directement les URLs Restful selon des modèles prédéfinis…

ArcDevelopper REST API
Étiqueté avec :    

3 pesnées sur “ArcDevelopper REST API

  • 11 mars 2008 à 18:45
    Permalien

    Amusant de voir que de l’autre coté de la chaine… INSPIRE va surement imposer le SOAP…

    Après, ne nous trompons pas. INSPIRE met en oeuvre une infrastructure SDI qu’on peut considérer « backoffice » (échanges entre serveurs des pays membres) et non obligatoirement vers un simple webmapping.

    Répondre
  • 11 mars 2008 à 18:53
    Permalien

    certes, mais INSPIRE implique-t-il des mécanismes non résolvables par les GET/POST/PUT/DELETE de la couche HTTP ? Pour envoyer des données d’un serveur A vers un serveur B, un bon PUT d’un flux geoJSON et hop !

    Répondre
  • 9 avril 2008 à 7:20
    Permalien

    tu n’as pas tout bon :
    -ArcDevelopper.Net (Dave Bouwman) a développé un proto d’API REST sur les services SOAP d’ArcIMS, c’est ce que vous présentez, rien à voir avec ESRI du point de vue développement
    -ESRI a implémenté une API REST sur ArcGIS Server 9.3, API REST qui manipule bien du json, mais pas du GeoJson. Difficile à voir pour l’instant pour cause de clause de confidentialité pour les sites bêta, mais de l’avis général (voir les blogs post-Developer Summit : James Fee, …), ça va faire mal . Et bien avec le WFS, même WFS-T d’ArcGIS Server 9.3 cela va bien se marier avec OL : affichage WMS, transactions WFS-T et même géotraitements REST, en plus la base pourra être PostGIS. Sur le papier cela va réconcilier pas mal de monde cf : http://edn.esri.com/index.cfm?fa=conferences.detail&id=52&selectedConference=ds08 il y a un powerpoint et même une appli OL !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.