Paul Ramsey nous fait part d’un bug affectant les implémentations GiST des dernières versions de PostgreSQL (8.1.14, 8.2.10 et 8.3.4). Lors de la suppression d’un enregistrement, la suppression de son entrée dans l’index affecte en fait un autre item, ce qui, sans supprimer la donnée, la rend invisible pour toute requête effectuée sur la base de l’index GiST. GiST est l’index spatial utilisé notamment sur les colonnes géométriques, pour préalablement filtrer les objets à requêter en fonction de leur bounding box. Ce bug peut donc fortement affecter les résultats de requêtes géographiques. Il est corrigé dans la toute dernière version 8.3.5 (c’est bien de PostgreSQL qu’il s’agit, et non de PostGIS qui ne fait qu’exploiter ce type d’index).

des trous dans vos index GiST ?
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *